Récupération des eaux de pluie

Dans le cadre du développement durable et de l’autonomie nous vous présentons notre système de récupération de l’eau de pluie pour votre habitation. Le cadre légal français actuel n’offre pas encore la possibilité d’utiliser cette eau jusqu’à l’eau de boisson. Nous vous présenterons néanmoins celui-ci puisque les solutions existent.

Pour être autonome en eau grâce à la pluie il faut vérifier les données hygrométriques de votre région …

En Dordogne avec une moyenne de plus de 3.000M3 d’eau de pluie récupérée pour une surface de toiture de 100m2 sur une année, la pluviométrie est largement suffisante pour l’autoconsommation.

Il faut cependant stocker cette eau pour l’utiliser lorsque vous en avez besoin. Il faut donc une capacité de stockage d’au moins 20m3 : une famille de quatre personnes consomme environ 120m3 à l’année.

Comment procéder ? Quels sont les différents éléments nécessaires ?

Ecotech Construction vous propose ici un système de récupération de 5.000 litres, en cuve ciment enterrée.
Nos systèmes sont tous enterrés et ont une capacité de 5.000 litres (pour des capacités supérieures nous couplons nos cuves).

La cuve

Description de la cuve

La cuve en béton 50SBK de Sebico permet de stocker les eaux pluviales jusqu’à 5000 litres par cuves. Ces eaux peuvent ensuite être utilisées à des fins domestiques (arrosage, lavage des voitures, alimentation des chasses d’eau des WC, lavage des sols…). Prête à l’emploi, elle est équipée d’un filtre dégrilleur dessableur intégré, d’un tuyau d’arrivée anti-remous, d’un syphon pour éviter l’entrée des odeurs de l’exutoire vers la cuve, d’une arrivée d’eau calme et d’un trop-plein Ø 10 cm pour l’évacuation des matières lourdes filtrées.
 
J’utilise aussi une autre cuve béton de 7000 litres ovale et/ou ronde. L’avantage est que le brassage de l’eau se fait mieux dans une cuve ronde ou ovale que dans une carré ou rectangulaire. Les bactéries ne peuvent pas se mettre dans les angles, cela reste une astuce marginale, mais elle existe comme d’autres petites astuces également que vous découvrirez si nous travaillons ensemble sur de tels projets.

Caractéristiques de la cuve 50SBK de Sebico


Le système nécessite :

A l’extérieur

1 regard de pré-filtration, 2 cuves au moins de 5000 L ovales ou rondes couplées par le haut avec trop plein, 1 pompe immergée et son boitier de commande, 1 système d’oxygénation de l’eau.

On rentre à l’intérieur avec un PE de 32 Ø…

Mise en place du système de filtration avec les commandes de la pompe pour alimenter la maison des ses besoins en eau.

Je ne décris pas ici le système de filtration. Nous le verrons ensemble lors de notre rendez-vous !

un prix ?

2 fois 5000L avec la cuve 50SBK avec le système complet de filtration pour l’usage domestique : 17500 euros TTC !

Sous réserve de l’audit. Mais s’il n’y a pas de difficulté majeure du au terrain : forte pente, terrain à défricher/déssoucher, présence de roche proche de la surface rendant difficile le terrassement… etc…

Nous Traitons tous les cas particuliers sur audit. N’hésitez pas à nous contacter.

Besoin d’un devis ?

Contactez-nous

2 réflexions au sujet de “Récupération des eaux de pluie”

  1. Bonjour très intéressant comme projet.
    Je souhaite un devis pour ma futur maison. Projet pour août 2020. Donc c’est demain…
    ? je souhaite avoir la plus grosse cuve 20000 litre pour récupérer eau de pluie piscine et créer un réseau pour mes wc lave-linge et lave-vaisselle .
    Merci
    Adresse revel 38420

    Répondre
  2. Je viens de le découvrir votre site, je n’ai pas réussi à le mettre la main dessus malgré mes nombreuses recherches sur l’habitat écologique. Ce qui m’intéresse particulièrement correspond plutôt à de la rénovation de mon logement situé à Boulazac et d’indépendance énergétique. Avec tout le mal possible pour trouver les bonnes personnes comme vous pour m’aider à la réalisation de mon projet récupération d’eau, production avec panneau photovoltaïques, … Merci de me contacter au plus vite pour vous faire part de ce projet. A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire