Tout savoir sur les bois imputrescibles

Qu’est-ce qu’un bois imputrescible ?

Un bois imputrescible est un bois qui, par définition, ne peut pas se putréfier. C’est donc un bois qui ne peut pas pourrir, qui résiste à toutes les conditions climatiques.

La classification des bois de construction

Les bois de construction sont classés de 1 à 5, selon leur résistance face à l’humidité et aux intempéries. Voici les différentes classes :

  • Classe 1 : bois qui doit rester à l’abri des intempéries et qui ne doit pas être exposé à une humidité supérieure à 20%. Ce type de bois est utilisé pour des menuiseries intérieures (parquets, escaliers, portes…)
  • Classe 2 : bois qui doit rester à l’abri des intempéries et qui ne peut être exposé qu’occasionnellement à une humidité supérieure à 20%. Ce type de bois est utilisé pour des charpentes, des ossatures correctement ventilées.
  • Classe 3a : bois qui peut être soumis à des alternances rapides d’humidification supérieure à 20% et de séchage. L’eau ne doit cependant pas stagner et le séchage du bois doit être complet avant une nouvelle humidification. Ce bois est adapté pour toute pièce de construction ou de menuiserie verticale abritée de la pluie (fenêtres, bardages, ossatures en bois…)
  • Classe 3b : bois qui peut également être soumis à des alternances rapides d’humidification supérieure à 20% et de séchage. Le bois supporte des stagnations d’eau fréquentes. Ce bois est utilisé pour la construction de portails, terrasses abritées…
  • Classe 4 : bois qui est soumis à une humidité supérieure à 20% pendant de longues périodes. Ce bois supporte les retentions et les stagnations d’eau. Il peut être en contact avec le sol et l’eau douce. Ce bois est utilisé pour la construction de balcons, terrasses, pergolas, bancs, poteaux…
  • Classe 5 : bois qui peut être en contact permanent avec l’eau, que ce soit de l’eau douce ou de mer. Ce bois est utilisé pour toute construction immergée (piliers, pontons, pilotis…)

Les bois imputrescibles sont des bois classés 4 ou 5, occasionnellement classés 3b.

Les différents bois imputrescibles

Voici exemples de bois imputrescibles classés par type d’utilisation :

  • CHÂTAIGNIER :  il résiste plus de 25 ans si on l’utilise pour une construction classé 3 et plus de 10 ans lors d’une utilisation classe 4. Il convient parfaitement pour une mise en œuvre horizontale, des piquets ou des poteaux.
  • CHÊNE : C’est un bois très résistant qui est classé 3b à 4. Il est utilisé pour une mise en œuvre horizontale, peut durer en étant complètement immergé mais il finira par pourrir.
  • MÉLÈZE : Classé 4, il convient pour la mise en œuvre horizontale et pour la réalisation d’abris de jardin.
  • DOUGLAS : Naturellement de classe 3b, ce bois est adapté pour des structures verticales telles que des bardages, et toléré pour les planchers n’étant pas en contact direct avec le sol.
  • ROBINIER (faux acacia) : Très résistant, il est naturellement de classe 4. Il peut être en contact avec le sol. Il est adapté pour la réalisation de pieux, piquets, poteaux.
  • TECK : Arbre tropical qui produit un bois précieux, classé 5. Il est utilisé pour la réalisation de pontons, ponts de bateaux.

Il existe bien sur d’autres variétés de bois imputrescibles. N’hésitez pas à nous contacter.

2 réflexions au sujet de “Tout savoir sur les bois imputrescibles”

  1. Bonjour,
    Le bois Gombé imprégné est – il imputrescible (pour un caillebotis de douche hammam) ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    J. Longuet

    Répondre
  2. Bonjour, je suis un particulier, mais pouvez-vous me conseiller sur du bois imputrescible pour faire des bacs contenant de la terre pour un terrasse végétalisée ? ce bois sera en permanence en contact de la terre donc de l’eau. Merci pour votre réponse.

    Répondre

Laisser un commentaire